Pourquoi les enfants sont infatigables ?



pourquoi les enfants sont infatigables ?

Aaaah les gosses… C’est marrant comme lorsque vous avez un gamin vous mesurez à quel point votre courbe d’énergie décroissante et en complète opposition avec la courbe ascendante de la leur !

Passé 30 ans c’est la déchéance, l’énergie commence à manquer et comme ça sent le sapin on se dit tient et si je faisais un gosse, après tout c’est l’heure non ? Hé hé, mais quelle grave erreur… Comment mettre un coup d’accélérateur au déclin physique ?!

Mais alors pourquoi les enfants sont des piles duracells auto-régénératrice ? Oui parce que pour qui a déjà connu des jeunes enfants, vous savez que leur besoin de récupération après effort est totalement absent.

On les voit courir dans tous les sens, faire des allers-retours pendant les promenades, grimper, sauter, tomber, ça repart tout le temps sans difficultés, tandis que vous, un peu de chaleur, un peu de dénivelé et c’est finit la PLS vous guette !

Je dis vous, mais je m’inclus dedans aussi, il est loin le temps où je me prenais pour Sangoku, maintenant je sais que je ne suis pas un sayan adopté. J’ai des cheveux blancs et je ne supporte plus la chaleur, alors aller jouer à la patrouille des éléphants avec ma fille, je vous en parle même pas !

À vous parents épuisés, la science apporte une réponse. Vos enfants, ces demi-portions charnues et en chantier sont en fait bénéficiaires des mêmes capacités physiques qu’un athlète de haut niveau, leur fatigabilité n’est pas la même que la nôtre.

Tout d’abord ça se passe dans le cerveau. Avant la puberté l’enfant développe ses capacités intellectuelles. Il est dans la réceptivité. Contrairement aux adultes qui sont eux dans l’émissivité, c’est à dire qu’ils sont constamment assiégés par les soucis, les pensées, les choses à faire et sont donc sur tous les fronts. Les enfants eux n’ont qu’une chose en tête à la fois, c’est donc moins consommateur en énergie.

Leur second secret provient de leur façon de produire de l’énergie au travers de leur muscle. Un organisme humain peut produire de l’énergie de deux façons, grâce à l’apport d’oxygène on parle d’aérobie ou sans, c’est l’anaérobie. Lors d’un exercice intense, comme un sprint ou un saut, le corps fournit un effort anaérobique qui produit beaucoup d’énergie mais également beaucoup de fatigue, on brûle le capital énergétique local du muscle. Tandis qu’un effort aérobique produit moins d’énergie et s’apparente à un exercice d’endurance, la fatigue arrive moins vite.

Les enfants ont une structure musculaire contenant naturellement plus de fibres lentes et exploite davantage la filière aérobique, comme le font les athlètes de haut niveau.

En revanche ce qu’ils ont de plus c’est leur capacité à évacuer beaucoup mieux l’acide lactique que n’importe quel adulte Usain Bolt compris ! Ce qui explique leur récupération aussi rapide après l’effort.

Si toi aussi tu as constaté qu’un petit enfant était capable de te mettre a genou énergiquement parlant, vient pleurer ton désarrois dans les commentaires avec nous et accepte la défaite avec honneur, allez ciao !

Le lien vers la vidéo : https://youtu.be/JnydUCGwpdc
Lien vers la chaine Youtube : https://www.youtube.com/c/TheMemphis

POURQUOI LES ENFANTS SONT INFATIGABLES ? Tinyshot #15 – The Memphis
Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À voir aussi !