Pourquoi bronzer c’est mal ?



pourquoi bronzer c'est mal ?

Hé hé, je ne vais pas me faire d’amis sur ce sujet, mais il me semble important d’en discuter avec vous, alors pour me faire pardonner on va voir des maillots de bain !

La Terre est bombardée par une multitude de rayons cosmiques et la grande majorité proviennent du soleil. Alors je vous rassure et comme vous vous en doutez ils sont très atténués par l’atmosphère, heureusement sinon nous ne serions pas là pour en parler !

Depuis l’espace et en frappant la Terre, les rayons subissent des perturbations, on parle de réflexion quand il y a déviation du rayonnement sans collision de particule et de diffusion quand il y a interaction entre plusieurs particules. Finalement ce qui nous atteint au sol c’est le bilan radiatif, c’est à dire le rayonnement restant et atténué après l’ensemble des phénomènes pré-cités.

Ce rayonnement électromagnétique est composé d’ultraviolet et d’infrarouge, concernant les infrarouges, ils chauffent un peu mais sont peu dangereux, en revanche les UV, c’est une autre paire de manche, c’est eux la source de tout nos maux en été…

Ils sont divisés en trois catégorie, les UV-A qui vont de 315 à 400 nm sur le spectre de la lumière, ceux là sont des coquins mais ils activent immédiatement le bronzage, c’est eux qu’il faut remercier si vous aimez lézarder sur la plage, mais on y reviendra… Ils sont par contre responsable du vieillissement de la peau et ont un effet cancérigène.

On trouve ensuite les UV-B qui vont de 280 à 315 nm, eux il faut absolument les éviter, les coups de soleil de descente en canoë / kayak c’est eux ! Vous savez ces moments ou vous sentez que vous avez pris le soleil, mais que la brulure rouge ne sort que le soir venu sous la douche avec une douleur atroce ? Les UV-B sont responsable du bronzage à retardement et des coups de soleil, il accélère également le vieillissement de la peau et sont responsable de cancer cutané. Regardez cette photo véridique d’un chauffeur poids lourd à la retraite dont l’une des parties de son visage était plus exposée au soleil que l’autre, c’est effrayant…

Finalement la dernière catégorie d’UV est inoffensive puisque complètement filtrée par l’atmosphère. Les UV-C vont de 200 à 280 nm ils sont hautement énergétique et dangereux et servent par exemple à stériliser l’eau ou les aliments.

Bon, revenons-en à notre bronzage, qu’est ce que tu nous raconte ? Prendre le soleil c’est bon et c’est même vital, ça permet synthétiser la vitamine D et paradoxalement, à petite dose, ça protège contre le cancer.

En revanche, le bronzage volontaire c’est récent dans l’histoire de l’homme, ça date de l’après-guerre, avant ça, en occident les canons de beauté allaient plutôt vers les peaux claires, et oui pour les aristocrates avoir la peau blanche était un moyen de se différencier des paysans dont la peau était naturellement tannée par le soleil.

Le bronzage est associé à une bonne santé, un teint frais, beaucoup d’énergie, oui, sauf que bronzer c’est un mécanisme de défense. Une réaction à une agression. Donc l’action de bronzer est une action masochiste. Voila c’est dit.

Le bronzage apparait par réaction à la traversée de notre peau par les rayons. Les UV-B vont tranquillement bombarder l’ADN de nos cellules, pendant que les UV-A eux brulent notre derme. Heureusement qu’on a une petite armée de cellules appelées les mélanocytes, responsable de la couleur de nos poils, de notre peau et de nos cheveux entre autre.

Cette armée silencieuse va propulser un surplus de mélanine qui va agir comme un colorant dans les cellules supérieures de la peau qui vont alors s’assombrir. Ainsi, les UV sont absorbés en grande partie et converti en chaleur. Mais ce système n’est pas infaillible et avec le temps les mélanocytes peuvent s’endommager et perdre leur capacité à produire de la mélanine, c’est la perte du fameux capital solaire.

Le mot de la fin est pour tout ceux qui utilisent des auto-bronzants, ils ne font que colorer la partie superficielle de l’épiderme, sans production de mélanine ni épaississement de la peau, autrement dit : cela ne prépare pas à l’été, du moins en terme de protection santé bien sûr !

L’été c’est cool, mais pensez à vous hydratez et à vous protéger avant de lézarder au soleil et spécialement les jeunes enfants dont la peau est plus fine et sensible que celles des adultes, allez ciao !

Le lien vers la vidéo : https://youtu.be/x3ADlvXslD4
Lien vers la chaine Youtube : https://www.youtube.com/c/TheMemphis

POURQUOI BRONZER C’EST MAL ? Tinyshot #13 – The Memphis
Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À voir aussi !